Le tricot et moi...

... C'est une longue histoire.

Acte 1.
Il y a 18-20 ans. Je suis ado et ma maman (qui tricotait de chaussettes à 4 ans) tente de m'apprendre à tricoter.
Je ne suis pas franchement assidue. C'est plutôt un échec.

Acte 2.
Il y a 12 ans. Ma soeur est enceinte. Ma mère ressort ses catalogues (d'époque) de tricot pour faire une brassière.
A la fin de l'un deux il y a un modele de poupée en tricot: 2 rectangles tricotés en jersey pour faire un corps et une tête.
Je me lance et fabrique la poupée (y'a pas de photo, elle était trop fragile pour un bébé!)

Acte 3.
Il y a 3,5 ans. Je suis enceinte de Minie Tigre. Ma maman ressort encore une fois ses même catalogues de tricots pour faire une brassière à ce futur bébé tigre. Je vais choisir la laine. Et dans le magasin je trouve un magasine de tricot avec tout plein de petits modèles mimi, simples à faire et surtout: les explications très détaillées à la fin.
J'achete ce livret et je me lance dans une brassière pour Minie Tigre, et un poncho pour Petit Tigre.
(faudrait que je remette la main sur les photos...)

Acte 4.
Hiver 2009, sur tous les blogs fleurissent les "GRR" (ou Gilet à Rangs Raccourcis).
Le modèle est sympa. Et a force de le voir... je me lance (merci Aurélie pour les instructions)
Je trouve la laine, fais l'échantillon, adapte aux mesures voulues.... et je commence.

Sauf que....
Le tricot c'est LEEEEEENT!
Trop lent pour moi, j'aime bien quand ça va vite.
Et là 1/2h pour faire 4 rangs, il m'en a fallut des heures de boulot.

Sachant qu'en plus je peux pas tricoter en voiture: c'est moi qui conduit.
Je peux pas tricoter en regardant la télé: j'ai pas la télé

Et puis on m'avait pas dit que le tricot c'est un sport de combat:
GRR1
(et je passe sous silence l'aiguille retirée du tricot par la demoiselle et les 75 mailles à récupérer d'urgence et le reste.... J'en ai même acheté un crochet, c'est dire!)


Mais finalement apres pas mal d'efforts j'en suis venue à bout.
Yeahhhhh

GRR3

GRR2

GRR4

J'aime bien le rendu (par contre vous pouvez passer sur le fait qu'il y a 10 mailles de plus à la fin qu'au début de l'ouvrage. Haem, on fait ce qu'on peut).

Maintenant je vais attendre la saison des manches longues pour le porter. Parceque je suis frileuse et un gilet manches courtes sur un t-shirt manches courtes ben ça réchauffe pas les bras!

Voila j'ai donc terminé le 4° ouvrage en tricot de ma vie. Et croyez moi c'est pas demain que je me relance dans un tel projet!

Commentaires

1. Le samedi 8 août 2009, 14:22 par chris

ah je sais pourquoi je ne ma suis toujours pas lancé dans le tricot !
on se ressemble sur pas mal de points toi et moi, et celui-ci en est un de plus !!!!!
sauf que moi j'ai JAMAIS tricoté.
juste fait un peu de crochet..

bon ça rend pas mal tout de même dit !

2. Le samedi 8 août 2009, 23:28 par aurelie

je crois que le tricot est une école de lâcher-prise.
Faudrait organiser des stages yoga et tricot !!!

j'aime beaucoup ce GRR, je continue le mien doucement, je pense que j'aurais bientôt des questions

3. Le dimanche 9 août 2009, 08:56 par Anne

bravo !!!!
j'aime bien ton petit plus, le liseré rouge !

(et entre nous 6 mois ce n'est pas si long pour finir un gilet ;-))

Je suis d'accord Aurélie je me dis souvent que le tricot c'est une sorte de méditation, en tous cas moi ça m'aide bien à me vider la tête ou à laisser librement cours à mes pensées suivant le moment !!!

4. Le dimanche 9 août 2009, 15:50 par Perrine

En vrai le liseré est orange (mais les photos c'est pas toujours ça)

Je suis d'accord avec le tricot lacher prise etc... (c'est d'ailleurs Michel Odent qui disait que les sage-femmes les plus apaisantes pour les mamans en travail c'étaient celles qui tricotaient)...

Sauf que moi avec les mains crispées sur les aiguilles et le dos courbé c'était pas toujours ça.... bref je suis bien contente de l'avoir fini!

5. Le dimanche 9 août 2009, 17:21 par aurelie

elle est dans quel bouquin cette référence à michel odent ?
elle me plaît bien, je voudrais bien retrouver la citation.

ah sacré Michel !!! il en a dit des trucs !!!

6. Le samedi 15 août 2009, 21:20 par Perrine

Alors je tenterais de retrouver ça...

7. Le jeudi 27 août 2009, 14:04 par Perrine

J'ai retrouvé les références de cette citation.

Il s'agit du livre : Au coeur de la naissance
Sous la direction de Lysane Grégoire et Stéphanie de Saint Amand
2004
Editions du remue-ménage
ISBN : 2-89091-230-2

Et voici ce qu'une femme en dit sur son blog:

"Michel Odent a écrit dans Au cœur de la naissance que lorsqu’il voyait des sages-femmes tricoter en silence près d’une femme qui accouche, il savait que cet environnement était de toute évidence compatible avec un accouchement rapide et facile. Une recherche a démontré que les actes répétitifs, comme tricoter, semblaient efficaces pour réduire les tensions. Tricoter contribue à modérer l’activité du cerveau (le néocortex) et réduire le taux d’adrénaline. Et lors d’un accouchement, l’adrénaline vient plutôt contrecarrer la production d'ocytocine et d'endorphines. Ainsi, les sages-femmes qui tricotaient près de leur patiente réduisaient la propagation d’adrénaline dans la chambre de naissance."

Le texte de cette bloggeuse se trouve dans son intégralité ici:
http://www.mamanpourlavie.com/gross...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet